ahmed bencherif écrivain et poète

Bienvenue sur le blog de ahmed bencherif blog de culture et Littérature

11
août 2008
présentation
Posté dans culture par bencherif à 8:37 | 11 réponses »

       J’ai l’immense plaisir d’annoncer aux blogers la publication de mon premier ouvrage Marguerite tome premier aux éditions Publibook, 14 rue des Volontaires 75015 Paris.

      Ce premier tome met en exergue la praxis coloniale multiforme, subie par des hommes qu’on désignait par la loi comme des Indigènes, soit sans individualité propre et qui, à ce titre n’avaient aucun droit. Ils formaient néanmoins un peuple fier, resté insoumis, toujours en rébellion.

       Au-delà du drame, c’est un voyage merveilleux dans le temps, qui illustre une somme de plages de la civilisation des hommes de la haute antiquité et de belles curiosités.

      - La pêche des précieuses dans les eaux profondes de ma mer d’Oman, qui ramenée à son époque, nous parait comme un miracle. Mais c’était de l’ingéniosité, de l’audace et de l’opiniâtreté des plongeurs qui traversaient mille péripéties et le danger de mort à tous les instants.

      - La vision heureuse de Constantin le Grand, qui lui avait permis de vaincre ses ennemis dans la bataille du Pont et par reconnaissance au Christ, il autorisa le libre exercice du culte chrétien.

       - Une bizarroïde façon avait permis l’introduction du vin dans le grand royaume de l’Inde aux temps très anciens.

       Tous ces inédits, aussi beaux les que les autres, jalonnent le récit et lui prodigue du charme et du fantastique.

       Sans prétention de ma part, l’ouvrage procure un indicible plaisir et une valeur ajoutée à la culture.

       Un conseil d’ami : lisez-le. 


Fil RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse.

11 réponses:

1 2
  1. MEZRAG écrit:

    Bonsoir cher 3ammi Ahmed

    C’est avec un immense plaisir que j’ai lu tout ce qui a été et s’écrit toujours sur votre bel ouvrage, Marguerite! Je vous avais fait un hommage en vous remerciant de vouloir faire sortir notre si belle cité, de l’anonymat dans lequel elle plonge…de jour en jour, de mal en pis!!
    Je n’ai pas encore pu me procurer votre roman (Tome I), que je lirai avec grand intérêt…J’espère lire bientôt sur la sortie du tome II qui ne saurait tarder..Du moins je le souhaite.

    Sachez 3ammi Ahmed qu’il me manque de vous croiser, à défaut de mieux. Mes salutations à Hichem, Mustapha, et tous les membres de la famille.

    Bien à vous, 3ami Ahmed,
    Driss Mezrag ould Ahmed

  2. Florence Buathier écrit:

    Florence Buathier a écrit:
    Sans avoir encore eu le privilège de lire en entier le premier tome de Marguerite, je constate dans les extraits de présentation toute une richesse de la langue française qui tend à se perdre, d’autant plus que les messages transmis par internet semblent magnifier les abbréviations et les symboles, et ce n’est certainement de cette façon que nous enrichirons la langue. Mais sans doute, le temps qui se perd sans arrêt oblige à ces raccourcis inesthétiques, et c’est bien dommage. On a donc beaucoup de plaisir à lire cet auteur qui manie si bien une langue qu’on aime.

  3. Eric Galardelli écrit:

    Bonsoir cher collègue, mais je ne prétend pas avoir votre talent ni votre érudition aux vues de l’extrait de votre magnifique ouvrage que j’ai consulté sur votre fort intéressant blog. J’habite la Corse et je pense que je pourrai aisément retrouver quelques similitudes dans l’histoire de ma région avec celle de votre pays; car même si nous avons le statut de département français et non celui de colonie, et si la France à fait des progrès envers nous, contrainte et forcée, elle n’en a pas moins eu des attitudes coloniales par le passé avec notre peuple.
    Je vous tiens au courant de la suite que je donnerai à mon roman (thriller). Encore merci pour votre aide et cette sympathique rencontre d’une rive à l’autre de notre belle Méditerranée.
    Cordialement.
    Eric Galardelli

  4. C’est vraiment une fierté pour cette ville qui vous a enfanté , Si Ahmed… Nous attendons avec impatience de voir ce travail aterrir dans les librairies locales..Merci, encore!
    Driss MEZRAG O/Ahmed

  5. Kheira BEGHDADI écrit:

    Bonsoir à toutes et à tous!
    Encore une fois merci  » CHAMI  » pour cette information.
    Moi, je dirais qu’il faudrait créer un fan-club pour magnifier ces hommes de  » lettres « .
    Il en existe bien pour les joueurs et les artistes musiciens, alors pourquoi les séfraouis
    ne se réunissent pas au sein d’une structure pour honorer cet  » écrivain  » enfant du bled,
    afin qu’il puisse promouvoir son oeuvre et par delà célébrer tout simplement le livre???
    Aussi, faut-il encourager toutes ces initiatives et en susciter bien d’autres autour des talents
    confirmés qui ne manquent pas chez nous…. Je pense que nous sommes tous conscients de la
    place importante qu’occupe le livre dans le processus de développement de tout un pays.
    parfois, le désintérêt que les jeunes et les moins jeunes
    y accordent, demeure un désastre, alors je souhaiterais que tous ceux et celles qui restent des
    inconditionnels fans de la lecture décideraient de palier ce problème. Bravo Monsieur BENCHERIF.
    Passez une agréable soirée. Bye et à bientôt. Kheira.B.

  6. brizini écrit:

    on le surnomme le poete il est tres doue pour l ecreture deja chez birisi il ete bien avance c est tres loin tous ca je lui souhaite une bonne reussite

  7. chami écrit:

    bonjour

    On l’appelait le RONSARD DU KSAR lors qu’il avait moins de 20 ans. C’est maintenant que son premier roman voit le jour et nous attendons de lire la suite et les poemes anciens et nouveaux. Je parle de BENCHERIF AHMED.

  8. Prof. Dr. Aoussine SEDDIKI écrit:

    J’ai lu avec un grand plaisir la préface relative à l’œuvre de l’auteur Ahmed Bencherif. ‘Marguerite’ est sans doute une excellente contribution à l’écriture objective de l’histoire de la colonisation. Il s’agit certainement d’un témoignage confirmant l’insurrection de Marguerite qui reste peut être encore à l’ombre. Il s’agit aussi d’une véritable réhabilitation de la mémoire de cette ville du sud-ouest de l’Algérie. ‘Marguerite’ est un excellent exemple sur la résistance du Sud-Ouest durant la période coloniale qui n’a jusqu’à lors pas été suffisamment étudié par les historiens. J’apprécie cette publication et lui souhaite un très grand succès.

    Cordialement

  9. Moumen Saad écrit:

    Voudrais copie du roman pour études comparative concernant problème de l’identité.

  10. hadeda écrit:

    Felicitation père pour cette première publication .
    On a attendu cette nouvelle avec impatience ;l’Algerie toute entière est fière de ce premier pas , je veux dire que l’histoire de HAMZA est un symbole de la volonté des peuples ,le peuple algérien croit en son histoire et il est l’exemple du courage et l’mage de la gloire.
    HAMZA vit en chaque algérien .
    AHMED BENCHERIF est l’un des rares romanciers qui préfèrent l’erudition du lecteur et donner l’imae du passé dans un style pictural .
    C’est un voyage à ne pas regréter;la vie à MARGUERITE EN 1881

1 2

Laisser un commentaire

Yasume |
les poèmes de mistigri |
philantrope de mbarta |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | HAZA LANITRA
| beauty $pot
| lalarmedelephant