ahmed bencherif écrivain et poète

Bienvenue sur le blog de ahmed bencherif blog de culture et Littérature

9
mar 2012
huit mars, journée internationale de la femme, combat héroique; Ahmed Bencherif
Posté dans évènements nationaux internationaux par bencherif à 11:39 | Pas de réponses »

 

Le 8 mars, au combat héroïque de la femme

 

Longtemps, longtemps la femme est restée l’objet de plaisir de l’homme ; longtemps, elle est restée recluse sur elle-même, timide dans ses pas et ses actes, craintive de l’ombre même du male qui ne voyait en elle que l’objet de son plaisir, de ses désirs, à tel point que l’on est en droit que l’amour n’a existé entre eux qu’exceptionnellement. Il dominait, elle était soumise. Quel triste rapport combien même ils vivent en union. Au plan social, elle était la moitié d’une personne ; elle travaillait plus, elle était moins rétribuée. Quelle aberrante injustice. Elle est restée longtemps analphabète, acculturée des siècles durant, toujours traitée avec mépris, toujours confinée à la place que l’homme lui avait réservée. Il lui a fallu attendre des lustres pour acquérir le savoir, commencer à prendre conscience du monde dans lequel elle évoluait, à prendre conscience de l’iniquité millénaire dont elle souffrait.

En créant l’industrie textile, l’homme allait avoir besoin de la force de travail de la femme, une main d’œuvre à bon marché, sans y intégrer les mesures de sécurité, ni d’hygiène. A l’usine textile « Triangle Shirtwaist de New York, de nombreuse jeunes femmes et des filles de 12 et 13 ans, périrent dans l’incendie, enfermées par leurs patrons en 1909, pour étouffer leur mouvement de grève. Deux années plus, au 25 mars, une nouvelle tragédie se produisit où 146 femmes périrent également pour endiguer le mouvement de protestation féminin. Des manifestations éclatèrent la même année partout en Europe qui avait vu un million de femmes descendre dans la rue.

Cependant une femme allait mener le combat pour la libération de la femme, Clara Zetkin, journaliste allemande. Elle opta pour la voie résolument révolutionnaire lors du congrès de Copenhague des femmes socialistes, venues de 17 pays. Elle proposa alors l’idée de faire une journée internationale de la femme qu’adopta la conférence dans ses recommandations Les femmes allemandes réclamèrent le doit de vote le 8 mars 1914 qu’elles obtinrent le 12 novembre 1918. En effet, le 8 mars 1913 vit de grandes manifestations de femmes russes. C’est ainsi que le mouvement de libération de la femme commença à se manifester à cette date qui rappelait son combat douteux. Le 8 mars 1917, les femmes de Saint-Pétersbourg  manifestèrent pour demander du pain et le retour de leurs maris du front. En 1921, Lénine décréta le 8 mars comme journée internationale des femmes. Après la deuxième guerre mondiale, le monde célébra cette journée et en 1977, l’ONU  l’adopta en assemblée générale que ratifièrent tous les états.

Le chemin a été bien sûr long, mais le combat a été relativement court comparativement à d’autres mouvements de contestations sociaux. Cela est signe de capacité de la femme à se mobiliser, à se sacrifier, à prouver à son partenaire, l’homme, qu’elle est aussi capable que lui à investir toutes les professions, à mériter toutes les distinctions, à assumer toutes les charges, y compris celles législatives et présidentielles.

Gloire à toi, femme, chère partenaire dans la vie. Confiance ton étoile n’a cessé de briller.

 


Fil RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Yasume |
les poèmes de mistigri |
philantrope de mbarta |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | HAZA LANITRA
| beauty $pot
| lalarmedelephant