ahmed bencherif écrivain et poète

Bienvenue sur le blog de ahmed bencherif blog de culture et Littérature

  • Accueil
  • > culture
  • > Colloque international Isabelle Eberhardt, deuxième édition Le soufisme et la coexistence religieuse : de l’islamisme à l’humanisme ahmed bencherif
26
mai 2018
Colloque international Isabelle Eberhardt, deuxième édition Le soufisme et la coexistence religieuse : de l’islamisme à l’humanisme ahmed bencherif
Posté dans culture par bencherif à 12:54 | 2 réponses »

République Algérienne démocratique Populaire

 

Ministère de la  Culture

Union des Ecrivains Algériens

Section  locale de Naama

 

Colloque international Isabelle Eberhardt

Colloque international Isabelle Eberhardt, deuxième édition

A la Bibliothèque Nationale Hamma Alger

Le 21 et 22 octobre 2018

Le soufisme et la coexistence religieuse : de l’islamisme  à  l’humanisme

Sous le haut patronage de Monsieur le Président de la République

Notre monde, bâti sur des éléments consuméristes, a engendré des valeurs matérialistes, dont notre époque en a donné toute son expression et les voies d’atteindre cette prospérité sournoise et ravageuse pour l’homme et l’éc o-système. Or Le soufisme espère pour l’humanité une part abondante du bien et de la  vérité, la religion et la spiritualité, la fraternité et l’altruisme. Cette voie est incarnée par des modèles à suivre qui sont les imams du soufisme, les maitres confrériques. Ils éduquent, instruisent, sèment l’amour du prochain, aident les âmes persécutées à se purifier de la haine, de la vengeance, du mal.

Le monde, livré à lui-même, a généré ses propres contradictions destructives par  cupidité et avidité pour fomenter des guerres dont les plus grands dommages sont les veuves et les orphelins, les sans abri, des réfugiés, des errants psychiquement ou matériellement. La philosophie matérialiste n’a pas su ni répondre à ces identifications de malheurs divers, ni au fait que l’homme soit coupable ou victime du malheur, à telle enseigne que, comme une riposte à cela, des élites intellectuelles occidentales ont gouté et apprécié la voie du soufisme, hommes et femmes bien sûr, philosophes et écrivains. Ils se sont convertis à l’islam et ont adopté le soufisme comme mode de vie dans leur quête de l’absolu.

Axes proposés :

1      Le Soufisme et son rôle dans le dialogue des religions.

2       Le soufisme comme expression du vivre ensemble.

3         Littérature et poésie dans l’islam spirituelle «  Soufisme »

le cheikh Benyakoub,  poète soufi  ( Ainsefra contemporain d’Isabelle Eberhardt )  cheikh Bouamama

4       La  transcendance spirituelle  un moyen de pardon le cas de la concorde civile en

Algérie, comme modèle à suivre.

 

5         Influence du soufisme sur des élites occidentales, telle Isabelle Eberhardt

6          Epuration de l’âme de tous les ressentiments haine vengeance, le mal et le vice

7          Rôle socio-éducatif et culturel  des zaouïas à travers  les siècles au Grand Maghreb

 

 

 

 

Encadrement et organisateur du colloque

 

 

 

Président du colloque :     Ahmed Bencherif auteur président section union des écrivains

 

Comité scientifique

Coordinatrice                :        Docteure  Chetouani Noura

Membre                         :        Docteur Hichem Bencherif

Membre                         :        Mahiedinne Abderahim chercheur

 

 

 

 

                                                                                         Naama  le 18 mai 2018

Le Président du colloque

Ahmed Bencherif


Fil RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse.

2 réponses:

  1. merci je vous ai fait un mail à cet effet

  2. Selmani écrit:

    Monsieur Bencherif,

    Bonjour,

    Par le présent mail, je vous sollicite pour participer au colloque international sur le soufisme qui aura lieu en mois d’octobre 2018.
    Je suis professeur de lettres modernes et auteur d’ouvrages dans le domaine littéraire et théologique.
    J’ai travaillé dans mes recherches sur le soufisme et en particulier sur Rabia El Adwia.
    Mon intervention s’intitule : une femme soufie : Rabia El Adwia.

    Dans l’attente de recevoir une réponse favorable, je vous prie d’agréer Monsieur Bencherif, l’expression de mes sentiments les plus distingués.

    Très cordialement,
    Dr Samia Selmani

Laisser un commentaire

Yasume |
les poèmes de mistigri |
philantrope de mbarta |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | HAZA LANITRA
| beauty $pot
| lalarmedelephant