ahmed bencherif écrivain et poète

Bienvenue sur le blog de ahmed bencherif blog de culture et Littérature

  • Accueil
  • > la grande ode; ahmed bencherif
20
mar 2021
la grande ode; ahmed bencherif
Posté dans Non classé par bencherif à 9:09 | Pas de réponses »

Jocelyne ! Tu verras le saint dragonnier,

Au bord de l’oued, dans un nid de roseaux

Veillé par la koubba du santon altier,

Dont le lit se draine parmi les vaux.

 

Sur l’aire spacieuse, de forme ronde et nue,

Au milieu des jardins, ébruités de paysans,

Fournis de légumes et de fruits charnus,

Cultivés de choux verts, conquis de liserons,

Au bord de l’oued en face da la marre

Située au pied de la haute falaise,

Croit l’arbre vénéré depuis un millénaire,

Fourni abondamment de petites fraises

Sur les cimes fleuries comme un bouquet géant,

Tel un gigantesque parasol suspendu

Sur le fut énorme formé d’un trou béant

Par plusieurs racines marron clair et tordues.

 

Des femmes fragiles viennent s’y recueillir,

Font leur pèlerinage autour de la sainte

Incarnée par l’arbre sans aucun souvenir,

Vivant en mémoire sans d’autres empreintes

Que le henné teinté deux fois par semaine

Avec un bel amour stoïque et profond,

Ou de petits foulards noués aux racines,

Ou bien encore des morceaux de charbon.

 

Elles sont deux ou trois à venir sans enfants

Du village nègre qui fête le taureau

Chaque année à la fin d’octobre gémissant

Par un groupe d’hommes coiffés de callots,

Ivres de musique et souvent en transe,

Par les chants religieux sur fond de sons cuivrés

Des castagnettes tendres et les résonances

Des tambours, à la main habile, ouvragés.

 

Elles sont possédées par de mauvais esprits,

De jambes amorphes, les yeux noirs distraits,

A la voix sans timbre et le teint fort blêmi

Par une névrose qui amoche leurs traits.


Fil RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Yasume |
les poèmes de mistigri |
philantrope de mbarta |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | HAZA LANITRA
| beauty $pot
| lalarmedelephant