ahmed bencherif écrivain et poète

Bienvenue sur le blog de ahmed bencherif blog de culture et Littérature

  • Accueil
  • > Marguerite la Wilaya de Ain-Defla
Marguerite la Wilaya de Ain-Defla

 

J’ai le plaisir d’annoncer aux citoyens de la Wilaya de Ain-Defla que j’ai publié récemment, aux éditions Publibook à Paris, un roman historique sur la révolte de Marguerite. C’est le premier tome qui est volumineux. Il narre la vie quotidienne dans ce petit village de l’arrondissement de Meliana dont il dévoile l’antique origine et le passé glorieux, ainsi que la richesse de son terroir, la bravoure des tribus, en particulier celles des Beni- Menaceur et des Righa. C’est un beau voyage dans le temps avec toute la richesse de la culture diversifiée des populations.

 

J’aurai aimé rendre d’abord hommage à votre Wilaya, en y effectuant une vente dédicace. Néanmoins, je ne dispose pas d’ouvrages, encore moins de moyens financiers pour en passer commande. Si vos librairies sont disposées à en acquérir, je le ferai avec le plus grand plaisir. Vous pouvez à défaut intervenir auprès de vos structures culturelles publiques à en acheter et les mettre à la disposition du lectorat de votre wilaya.

La révolte est intéressante à plus d’un titre et votre wilaya peut être fière d’avoir eu l’honneur de tonner le premier baroud du siècle. Je suis un écrivain d’Ain-Sefra et cela prouve à l’évidence l’importance de la révolte que j’ai eu l’honneur de sortir de l’anonymat dans un long ouvrage, bien étoffé et bien élaboré, de l’avis de mon éditeur. Le second tome sera prochainement publié. Donc l’œuvre complète apporte de grands éclaircissements sur cette période dont le terrain demeure inexploré.

Par ailleurs, je ne manquerai pas de programmer, le moment venu, une conférence sur l’oeuvre dans votre wilaya, évidemment avec l’aval du Wali, lui-même fils d’Ain-Sefra.

 

Site de l’édition :www.publibook.com Marguerite tome premier Ahmed Bencherif ;

Blog personnel : www.becherif.unblog.fr

Email : ahmedbencherife@yahoo.fr

 


15 réponses:

1 2
  1. bencherif écrit:

    bonjour chers amis, citoyens de Ain-Defla; je tiens à remercier tout d’abord le Wali de Ain-Defla, fortement impressionné par mes ouvrages, qui m’avait incité à commander un quota de livres pour la direction de la culture et à sa tete, le directeur qui n’a ménagé aucun effort pour faire aboutir cette opération.Ainsi les deux tomes sont maintenant disponibles au niveau du palais de la culture pour un lectorat certes limité; néanmoins, si d’autres expriment le souhgait d’en acquérir, ils n’ont qu’à exprimer leurs besoins ce lien; autre chose, le proincipe de la conférence est toujours retenu; merci à vous tous et j’aimerai aussi avoir vos commentaires sur ces ouvrages

  2. bencherif écrit:

    chers amis, je vous annonce que le principe d’organiser une conférence, suivie de vente dédicace, a été retenue de concert avec les autorités culturelles locales de la wilaya de aindefla; donc cela interviendra dans les procahins jours ; enfin toutes dispositions ont été prises de ma part; mon voeu était de faire ma deuxième sortie dans la wilaya où se déroulèren,t les évènements, malgré que d’autres wilaya m’eussent invité;
    maintenant, je suis en paix avec moi-meme

  3. bencherif écrit:

    je tiens d’abord à vous remercier pour l’intéret que vous portez à mon roman historique qui en entendu révle une partie de notre riche histoire ou dramatqiue ou sereine; et vous etes nombreux à me lire sur mon blog et vous etes aussi nombreux à vous soucier de mon audience auprès du lectorat et en particulier de ain-defla; ensemble nous avons pu atteindre le premier objectif : le wali m’a invioté à participer à la commémoration de l’insurrection des Righa , le 26 avril écoulé; j’y ai pris part et mon émotion était forte et indescriptioble, là sur le col entre les montagnes et tous ces acteurs que j’ai décrit dans les deux ouvrages;
    les autorités locales manifestèrent énormément de l’impottance à acquérir un quota d’ouvrages pour pourvoir des bibliothèques publiques de la wilaya et de la commune de Ain-torki qui n’est autre que Marguerite, nom du général de subdivision de Meliana , mort en 1870 à SEdan; nous avons donc entamer cette opération, quio n’est pas simple; effectivement je ne dois pas décevoir les populations de ain-defla
    amie aziza, je n’ai pas fait de vente décdicace , sauf que j’ai remis grassement des exempalires aux autorités locales;

  4. Aziza amir écrit:

    Monsieur j’ai appris quevous étiez présent aujourd’hui à Tizi Ouchir (daira de Hammam righa et que vous avez dédicacé vos livres qui traitent de l’insurrection des Righas On espère vous revoir une autre fois pour des conférences autour du soulèvement des Righa de 1901.J’espère que vos écrits seront disponibles au niveau de la bibliotheque communale ou du chef -lieu de wilaya

  5. Aziza Amir écrit:

    Pour prendre contact avec monsieur Abdelhamid Boumediene ,directeur de la culture à Ain Defla ,composez le numér de tél de la wilaya et demandez celui de la direction de la culture ou tout autre numéro .Le numéro du standard de la wilaya est le suivant.
    027 60 22 49

  6. bencherif écrit:

    A mes amis, citoyens de la wilaya de Ain-sefla, j’annonce que Marguerite tome 2, qui détaille l’insurrection des Righas, vient de paraitre aux éditions :
    - Edilvre 56 rue de Londres 75008 Paris.
    L’insurrecion est d’abord impérieuse, puis efficae sur le terrain;son déroulement est détaillé, grace à un travail de réflexion profonde, perspicacité, analyse. Je viens donc de rendre gloire à tous ces maryrs, de sortir de l’anonymat ce premier baroud du 20ème siècle. A vous de l’acquérir, le lire, en faire un réel trophée. Aux universitaires, je lance un appel et leur dis de prendre comme outil de travail les deux tomes de marguerite ont la portée anthropologique est certaine. Maintenant que les tomes sot disponibles, je pense faire une conférence et une vente dédicaes à la maison de la culture de la wilaya de ain-defla; je prie les visiteurs d’en faire part à la direction et me comuniquer ses coordonnées.

  7. ZIZOU écrit:

    Bonjour Monsieur Benchérif,
    Bravo pour ce que vous avez fait en vulgarisant un pan presque ignoré de l’histoire de la région de Miliana ,d’El-Khemis et de Ain-Defla.
    En principe votre appel aux autorités de notre région de doit pas être vain.Il s’agit d’une oeuvre grandiose qui peutservir de référence aux scolaires et universitaires de la région.
    Pourquoi ne pas se rapprocher de l’Université de Khemis-Miliana dont le Responsable est une personne dynamique toujours à la l’écoute des idées bonnes.Il faut je pense se rapprocher de ce responsable afin d’organiser une journée-conférence pour rencontrer les déciseurs de la région et aussi les étudiants. Un exemplaire de votre livre suffira pour animer les débats , le promouvoir et en informer le maximum de personnes.Je sais d’avance que le maire de Ain-Torki sera intéressé , en sa qualité de premier magistrat d’une ville dont l’image reste à promouvoir à travers ce livre, chacun trouvera son compte …N’est ce pas ?
    Il existe aussi un blog très visité consacré à la ville de Khemis-Miliana , il faut contacter son propriétaire , il est utile pour vous de publier le lien de votre blog que voici sur le blog cité plus haut.
    Enfin je vous dis bon courage.Il ne faut surtout pas baisser les bras.

  8. bencherif écrit:

    Merci Sabrina; les pouvoirs publics oeuvrent à récupérer l’histoire et le patrimoine culturel de la nation. Pour cause,La ministre de la culture, Mme Khalida Toumi, m’a exprimé ses félicitations et ses encouragements. Je la salue au passage pour son intéret aux créations artistiques qu’elle soutient.

  9. bencherif écrit:

    Enfin une voix de Ain Defla prend fait et cause pour son hstoire locale; je vous remerie madame pour votre commentaire; l’ouvrage Marguerite n’est pas en vente en Algérie; jusqu’ici mes démarchses se sont avérées vaines J’aurai aimé faire une vente dédicaces à la maison de la culture de Ain-Defla; Cependant, aucune offre ne m’a été faite, sachant que des citoyens de la wilaya de ain-defla ont été mis est au courant par mes soins de la pubication de mon ouvrage.
    pour son interpréation cinématographique, je suis disposé à faire le scénario, si je trouve un cinéaste. Dans cette optique, je suis en contact, depuis peu,avec un cinéaste français qui fait des documentaires et courts métrages dans la cadre de la mémoire des peuples. Il semble intéressé par mon ouvrage

  10. Aziza Amir écrit:

    ce livre est -il en vente en Algerie?

    pourquoi ne pas le transposer au cinéma ou à la Tv Les Righas :une épopée et un drame inoubliable bravo monsieur meme si je n’ai pas encore l’ouvrage!

1 2

Laisser un commentaire

castelnaulatourpointdevue ... |
plaisir2lire |
Agatha Christie, sa vie, so... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | HAZA LANITRA
| beauty $pot
| coursparticuliersdefrancais